La réforme du Bac #Bac2021

La réforme du Bac #Bac2021

 

Vous trouverez ci-dessous quelques informations sur la réforme du Bac.
Les lycées doivent pouvoir répondre à vos questions. Si ce n'est pas le cas, contactez-nous !

La PEEP Conflans est attentive à la mise en place de la réforme dans les établissements du secteur et s'efforce d'informer au mieux les familles.

Elle demande aussi la valorisation de tous les enseignements facultatifs par le biais de "bonus" !


Avec la réforme du Bac en 2021, dès la rentrée 2019, les séries (L, S, ES) disparaissent en voie générale. Elles demeurent en voie technologique (STL, STI2D, STMG.....).

 

A la place des séries en voie générale, les élèves devront choisir 3 enseignements de spécialité pour leur année de Première. Ils en garderont 2 en classe de Terminale. Bien sûr, tous les élèves suivront en plus de ces spécialités, des enseignements généraux "de tronc commun" (16h/semaine) : français ou philosophie, enseignement scientifique, histoire géographie, 2 langues vivantes...

En Première, chaque spécialité sera enseignée sur 4 heures ; en Terminale, sur 6 heures.


A savoir : tous les lycées ne proposent pas tous les enseignements de spécialité !

Quelle spécialité dans quel lycée ??

Téléchargez notre tableau des spécialités (bac général et techno) dans le secteur de Conflans !

 

> Le projet de carte académique des enseignements de spécialité : http://www.ac-versailles.fr/cid137246/projet-de-carte-des-enseignements-de-specialite-de-l-academie-de-versailles.html

> Site de l'ONISEP pour consulter les fiches de chaque établissement : http://www.secondes2018-2019.fr/content/search?actionRecherche=1&specBac=1?id=1019041


Des enseignements facultatifs ("options") seront toujours possibles à raison de 3h/semaine en Première (selon les options disponibles dans chaque lycée, un enseignement à choisir parmi LV3, arts, EPS ou langue et culture de l’Antiquité). En terminale, trois autres options seront possibles en plus de celle déja suivi en Première : mathématiques expertes, mathématiques complémentaires ou droit et grands enjeux du monde contemporain (3h/semaine).

 

► Les épreuves du Bac seront modifiées

les notes de l'année de Terminale compteront sous forme de "contrôle continu" pour 40% de la note finale, les épreuves pour 60%.

L'option Latin  (LCA) permettra d'obtenir un bonus. Les autres enseignements facultatifs ne compteront que sous la forme des notes du contrôle continu.

 

 

 

 

► Sept spécialités devraient être disponibles dans la grande majorité des lycées. En revanche, 5 spécialités sur les 12 seront rares.

Les 7 spécialités facilement accessibles : histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ; humanités, littérature et philosophie ; langues, littératures et cultures étrangères ; mathématiques ; physique-chimie ; SVT ; SES.

SI un lycée ne propose pas une de ces matières, deux lycées voisins devraient pouvoir, à eux deux, les proposer, ce qui impliquerait de suivre les cours dans deux établissements différents. Lorsque la spécialité souhaitée n'est pas proposée dans un lycée, les élèves pourraient la suivre dans un autre lycée, demander à changer de lycée ou de la suivre par le biais du CNED [Centre national de l'enseignement à distance] mais cette organisation n'est prévue qu'à titre "exceptionnel".

 

Pour les 5 spécialités plus rares  : Arts, littérature et LCA, numérique et sciences informatiques, et sciences de l'ingénieur elles "feront l'objet d'une carte académique, voire nationale". La spécialité biologie-écologie, elle, ne sera proposée que dans les lycées agricoles.

Tous les lycées ne les proposeront pas, ce qui signifie de devoir éventuellement changer de lycée, sous réserve des places disponibles dans chaque établissement..., de suivre l'enseignement dans un autre lycée si accord entre les deux établissements, compatibilité des emplois du temps, faisabilité géographique...), ou de suivre l'enseignement à distance, par le CNED.

Notre avis : la mise en oeuvre de cette mesure semble peu évidente : il faudrait que les temps de transports soient minimes, que les emplois du temps correspondent pour qu'un élève aille suivre un enseignement dans un autre établissement... Et qu'en sera t-il des possibilités de changer de lycée alors que chaque établissement donnera priorité à ses propres élèves... ?

 

La présentation du Ministère

 

► Quels programmes pour ces spécialités ?

Les nouveaux programmes scolaires de Seconde et Première ont été publiés le 22 janvier. Le contenu des spécialités est évidemment important à connaître pour valider ses choix, d'autant que plusieurs "matières" n'existaient pas précédemment. [Les futurs programmes de Terminale et ceux des options Maths Complémentaires et Maths Expertes ne sont pas encore publiés].

Le programme de mathématiques de Première est plus lourd que celui de la Première S actuelle : il inclut de la géométrie mais aussi des points abordés actuellement en Terminale S... dans le même volume horaire hebdomadaire (4h).

NB : La possibilité de prendre l'option mathématiques compémentaires en Terminale sans avoir suivi la spécialité mathématiques en Première n'est pas encore clairement établie, les programmes de Terminale n'étant pas parus. C'est toutefois noté sur le site du Ministère de l'Education nationale :

 

► Quelle organisation ?

Ce point est crucial, et notre association sera très vigilante sur la mise en place de la réforme par le biais de sa présence au Conseil d'Administration du Lycée Jules Ferry : gestion des choix des élèves, y aura t-il des effectifs minima en-deçà desquels une spécialité prévue ne sera pas assurée, mise en place des emplois du temps...

 

► Au 2è conseil de classe de l'année de seconde, les élèves devront formuler leurs choix d'orientation :

  • voie générale ou voie techologique ?
  • si l'élève opte pour la voie générale, quelle spécialité souhaite t-il suivre ?
    • il formulera 4 voeux si tous ces choix sont enseignés dans son lycée d'origine
    • il formulera 5 voeux si au moins un des choix n'est pas enseigné dans son lycée d'origine.

Un accompagnement des professeurs principaux doit permettre à chaque élève de faire des choix en fonction de ses souhaits mais aussi de ses points forts.

Notre avis : le choix des spécialités influera sur les possibilités d'accès à l'enseignement supérieur (via la plateforme ParcourSup où sont indiqués, formation par formation les "attendus" pour pouvoir y accéder).

Lire : Quelles spécialités pour quelles études (article l'Etudiant)

Site ministériel Horizons 2021 : quelles spécialités pour quelles études ?

Dans tous les cas, au final, le choix des spécialités de Première, arrêté après le conseil de classe du troisième trimestre de Seconde, "incombe aux familles" selon les textes ministériels.

 

► Les redoublants

Les élèves qui échouent au bac en 2020 bénéficieront d'adaptations pour le repasser en 2021 (pas de précisions supplémentaires à l'heure actuelle).

 

► Et la voie technologique ?

Pas de grands changements : les élèves auront également des enseignements communs (sauf "enseignement scientifique" remplacé par "mathématiques") pour des volumes horaires légèrement différents. Les lycéens suivront également les spécialités propres à chacune des séries technologiques et pourront choisir des options.

 

La PEEP Conflans reste attentive à la mise en place de la réforme dans les établissements du secteur et s'efforce d'informer au mieux les familles.

Elle demande aussi la valorisation de tous les enseignements facultatifs par le biais de "bonus" !

D'autres questions ? → Contactez nous !